Emissions.ca - La planque à souvenirs


Emissions.ca est un lieu de partage et de mémoire pour la télévision francophone. Une banque de données unique, alimentée par les internautes, pour se souvenir et rendre hommage à la télévision et ses artisans. De 1950 à aujourd'hui.

Contribuer à la communauté

Je m’inscris


Accueil » Artisans » Marcel Cabay

Marcel Cabay

Biographie [Ajouter une biographie]

  • Biographie par Alexandre Carle 19 16 [Modifier]

    Scénariste et comédien québécois d'origine belge qui étudie au Conservatoire Royal de Belgique où il obtient les premiers prix de comédie classique et moderne et le deuxième prix de tragédie moderne. La guerre survient mais l'occupation allemande n'arrête pas ses activités. Sous le couvert de faux papiers d'identité, il continue à se produire sur diverses scènes. Il écrit également quelques pièces qui sont jouées par des troupes belges.

    En 1953, il vient s'installer au Québec avec sa femme et ses enfants. Pendant un an, il exerce le métier de pâtissier qu'il avait appris dans son pays natal pour subvenir à ses besoins. Puis, vers 1954, il trouve enfin des débouchés pour une douzaine de ses textes dramatiques qui sont tout d'abord diffusés dans le cadre du programme radiophonique les «Nouveautés dramatiques» (1954-59). Pour CKVL, il écrit trois feuilletons radiophoniques : «Grande Allée» (1965-69), «Côte Vertu» (1969-70) et «Grande Ville» (1974-75).

    Comme scripteur, il écrit entre 1968-70 des radiothéâtres pour Studio d'Essai. Il collabore à divers programmes pour enfants à CBTF : «Rikiki» (1960) et «La Boîte à surprises». Il participe irrégulièrement comme scénariste à «Rue de l'Anse», aux «Enquêtes Jobidon» et à «Coeur atout». Il est scripteur et metteur en scène du programme «Comme tout le monde» (1972-73). Mais son plus grand succès est le téléroman «Les Berger» (1970-78)pour lequel il reçoit le trophée Méritas comme auteur du téléroman le plus populaire du Québec.

    En 1978-79, il poursuit son téléroman sous un nouveau titre, «le Clan Beaulieu». Outre son travail de scripteur, il est aussi animateur en 1955-56 de la «Vie qui bat» à CBTF. Bien connu comme comédien, il joue sous le pseudonyme de Marcel Marin dans plusieurs radioromans de Jean Desprez et dans les radiothéâtres de «Sur toutes les scènes du monde», série dramatique importante, et dans «Le Curé du village». A la télévision, il obtient divers rôles dans les émissions pour enfants : «CF-RCK», «Rue de l'Anse», «Les Enquêtes Jobidon», «La Boîte à surprises», «Rikiki», «Le Grenier aux images», «Pépinot et Capucine».

    Il est célèbre par son interprétation du Docteur Cyprien dans «Un homme et son péché». Il obtient aussi plusieurs autres rôles dans la «Pension Velder», «Opération-Mystère», «C'est la loi», «C'est la vie», «Cré Basile». Il fait beaucoup de postsynchronisation notamment dans la série américaine «Cent filles à marier».

    Au cinéma, il joue dans «Pas de vacances» pour les idoles au début des années 1960. Après avoir connu une carrière active en Belgique sur la scène, il débute au Canada dans «La Mouette de Tchékov», montée au TNM. Enfin, il publie une série de nouvelles littéraires dans Le Petit Journal et Photo-Journal vers 1955, dont Le Cou du lapin. Marcel Cabay est mort le 7 juin 1990.

Curriculum Vitae

Interprétation [Modifier]

Vous voyez des erreurs ou des incohérences dans cette fiche?
Signalez-le
et si il y a lieu, il nous fera un plaisir de la corriger.

Partager sur :

Accueil » Artisans » Marcel Cabay

Fermer

Vous devez être connecté pour proposer des modifications.

Vous n’êtes pas encore contributeur? Cliquez ici pour vous rendre au formulaire d’inscription.

Oublié votre mot de passe?

Entrez l’adresse courriel avec laquelle vous êtes enregistrés sur le site, et nous vous ferons parvenir votre mot de passe par courriel :

Votre mot de passe vous a été envoyé par courriel.

Votre mot de passe n’a pu être envoyé à cause des erreurs suivantes :