Emissions.ca - La planque à souvenirs


Emissions.ca est un lieu de partage et de mémoire pour la télévision francophone. Une banque de données unique, alimentée par les internautes, pour se souvenir et rendre hommage à la télévision et ses artisans. De 1950 à aujourd'hui.

Contribuer à la communauté

Je m’inscris


Accueil » Artisans » Germaine Lemyre

Germaine Lemyre

Biographie [Ajouter une biographie]

  • Biographie par Danielle Duval LeMyre 1 0 [Modifier]

    L'actrice canadienne Germaine Lemyre, troisième fille d'Yvonne Dupil et de René LeMyre qui eurent 5 enfants, connut des succès a la radio, au théâtre, dans les annonces de publicité, au cinéma et a la télévision.

    Elle venait d'une famille artistique et journalistique ou la musique régnait. Sa grand-mère, Adelaide Duval, avait été sur les planches. Sa soeur Gisèle LeMyre Angers était une musicienne hors-pair, et Simone LeMyre Gélinas était journaliste, mère de Marc Gélinas. Germaine avait une belle voix et l'un des ses premiers cachets fut celui d'une chanson publicitaire. Elle épousa Georges Raitt, ils vivèrent longtemps a Laval-sur-le-Lac et elle eut deux garçons, René et David.

    En 1968, dans la première production au théâtre des « Belles-soeurs » de Michel Tremblay (avec André Brassard comme metteur en scène), elle était l'une des 15 actrices originelles, (Hélène Loiselle, Denyse Filiatrault). Cette histoire touchait les coeurs, car elle ravivait les rêves de 'Gagner' que tout le monde a pendant sa vie... En effet, c'était l'histoire d'une femme, Germaine Lauzon, qui gagnait un million de timbres (les super-marches les donnaient à chaque achat) qui devaient être colles dans des livrets avant de pouvoir les échanger contre des meubles et appareils ménagers. Elle demandait l'aide des femmes de sa famille et de quelques voisines et les sentiments de chacun ressortissaient, surtout la jalousie.

    En 1947, l'un des premiers rôles de Germaine au cinéma, ou jouaient aussi Mimi d'Estee, Ovila Légare et Jean Deslauriers, fut dans la production anglaise « Whispering City AKA Crime City », un film noir puissant quoique obscur, crée par Michael Lennox et Georges Zuckerman, dont l'actrice principale Mary Anderson jouait le rôle de Mary Roberts, une journaliste attaquant le sujet de institualisations injustes du temps des années Duplessis, un demi-siècle avant que le sujet ne soit vraiment aborde. Cette production par Eagle-Lion/Québec Productions était en Noir et Blanc, 98 minutes.

    Germaine, dans le début des années cinquante, fut la Zézette aux mauvais coups, faisant l'admiration et l'enchantement de tous les enfants, a la radio de CKAC. Aussi a la radio, auparavant, elle avait fait le roman fleuve téléroman radiophonique « Je vous ai tant aime ». Elle décéda dans les années 90.

Curriculum Vitae

Interprétation [Modifier]

Vous voyez des erreurs ou des incohérences dans cette fiche?
Signalez-le
et si il y a lieu, il nous fera un plaisir de la corriger.

Partager sur :

Accueil » Artisans » Germaine Lemyre

Fermer

Vous devez être connecté pour proposer des modifications.

Vous n’êtes pas encore contributeur? Cliquez ici pour vous rendre au formulaire d’inscription.

Oublié votre mot de passe?

Entrez l’adresse courriel avec laquelle vous êtes enregistrés sur le site, et nous vous ferons parvenir votre mot de passe par courriel :

Votre mot de passe vous a été envoyé par courriel.

Votre mot de passe n’a pu être envoyé à cause des erreurs suivantes :